Actualité disciplinaire : Facundo Gattas (Uruguay)

Le joueur de l'Uruguay Facundo Gattas a été entendu à Tokyo le 4 octobre, après avoir fait appel de sa suspension de trois semaines pour plaquage dangereux.

Le joueur uruguayen Facundo Gattas, qui a fait appel de la décision de la commission de discipline de maintenir son carton rouge et sa suspension pour trois matches, suite à un acte de jeu déloyal au sens de la Règle 9.13 (plaquage haut dangereux) lors du match de l'Uruguay face à la Géorgie le 29 septembre lors de la Coupe du Monde 2019, a été entendu à Tokyo le 4 octobre.

La commission d'appel indépendante était présidée par Christopher Quinlan QC (Angleterre), assisté de la juriste Pamela Woodman (Écosse) et de l'ancien arbitre international Donal Courtney (Irlande).

La commission d'appel a rejeté le recours déposé par le joueur suite à son carton rouge. Elle a confirmé le verdict de la commission de discipline qui avait examiné le dossier en première instance, parvenant à la conclusion que le plaquage avait bien été effectué au niveau de la tête du Géorgien Shalva Sutiashvili et maintenant en conséquence le carton rouge accordé par l'arbitre Wayne Barnes.

La suspension infligée par la commission de discipline est également maintenue. Facundo Gattas manquera les deux derniers matches de poule de l'Uruguay ainsi que le quart de finale en cas de qualification de l'Uruguay, ou le prochain match qu'il disputera avec son club Hindú en Argentine le 19 octobre 2019. La suspension prendra donc fin à minuit après les quarts de finale de la Coupe du Monde de Rugby 2019 si l'Uruguay se qualifie, ou le 21 octobre dans le cas inverse. Le joueur sera ensuite libre de reprendre la compétition.

Le résumé de la décision peut être consulté sur cette page (en anglais) et la décision sera disponible en intégralité ultérieurement sur cette page.