Ruzza fait les gros yeux

L’Italie a encore une petite chance de se qualifier pour les quarts de finale. Mais pour cela, il faudra sortir un exploit monumental face à la Nouvelle-Zélande. Pas une mince affaire admet Federico Ruzza.

TOYOTA CITY, le 7 octobre – Federico Ruzza a déjà laissé son empreinte sur cette Coupe du Monde 2019. Le deuxième ligne italien a ainsi été désigné Joueur du match Mastercard lors de la victoire des Azzurri face à la Namibie. S’il a livré une performance complète, une de ses actions est tout particulièrement ressortie : sa percée et son offload - qui ont mis sur orbite son demi de mêlée Tito Tebald pour un essai - sont rapidement devenus très populaires sur les réseaux sociaux après la diffusion d’une petit montage humoristique.

« C’est marrant, a confié le joueur, pas vexé pour un sou. Les autres se moquent toujours de moi à cause de mes grands yeux écarquillés, et là ils ont trouvé l'occasion d'en rajouter une couche. »

Le deuxième ligne de 25 ans est également sorti du banc lors des matches suivants, une victoire face au Canada (48-7), et une défaite contre les Springboks (49-3). Mais il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, alors que son équipe va se frotter à ce qui se fait de mieux sur la planète rugby : la Nouvelle-Zélande.

Si l’Italie veut réaliser un exploit dans cette Poule B, elle va devoir tordre le cou à toutes les statistiques. Jamais les Italiens n’ont dominé les All Blacks. Mais décrocher un succès bonifié tout en empêchant leurs adversaires de récupérer un point de bonus les enverraient en quart de finale pour la première fois de leur histoire. Un scénario difficile à imaginer au vu de la puissance dégagée par la Nouvelle-Zélande... mais l’Italie a encore bien le droit de viser les étoiles.

Toutefois, avant de rêver, les Azzurri vont surtout s'efforcer de rester constants dans leur performance et d'offrir à leurs supporters un beau spectacle. « On sait qu’on va devoir être plus précis lorsqu’on s'approchera de leur ligne parce qu’on a laissé quelques occasions en route face à l’Afrique du Sud, a noté Ruzza. On sait à quel type de match on va avoir droit, un match difficile contre la meilleure équipe du monde. Tous les joueurs seront très motivés, chacun aura ses propres raisons de se montrer sous son meilleur jour et d’exprimer pleinement son potentiel. »

RNS ji/wh/sw/eb/mp