Les meilleures déclas de la journée

Au programme : des joueurs qui ont de la bouteille, d'autres qui testent leurs crampons, qui se charrient, qui ne se font pas de cadeaux... et qui veulent qu’on les remarque !

Un capitaine qui a de la bouteille

« Je l’ai trouvé excellent pendant le Tournoi des Six Nations. Il est comme un bon vin, il s’améliore avec l’âge. »

Le sélectionneur néo-zélandais du pays de Galles, Warren Gatland, à propos de Justin Tipuric, nommé capitaine pour le match contre l’Uruguay puisque Alun Wyn Jones est laissé au repos.

Pragmatique, Keita

« Ce n’est pas quelque chose qu’on peut contrôler. Du coup, je m’en moque complètement ! La pelouse sera peut-être humide mais je prendrai des crampons de différentes longueurs. »

Le pilier japonais Keita Inagaki, à propos du typhon Hagibis.

Le groupe avant tout

« Non, il n’y a pas eu de pari. On s’est un peu charriés, mais je pense que tous les deux, on serait ravis de ne pas marquer un seul essai de la compétition, si on devait gagner quelques matches de plus. »

L’ailier irlandais Keith Earls, à propos de son pari avec l’ailier Jacob Stockdale de celui qui marquerait le premier essai.

Traitement de faveur ?

« Il sera traité comme tous les autres. La plupart des gars sont assez proches de lui, certains l'ont vu pendant la semaine. On est toujours potes en dehors du terrain. Mais une fois le coup d'envoi donné, on ne fait aucune différence. »

 Le troisième ligne Jack Lam, à propos de la perspective d'affronter le centre irlandais Bundee Aki, qui a des racines samoanes.

 Le match d'une vie

« Nous pouvons faire la performance de notre vie et du coup, nous faire remarquer pour signer un bon contrat. Ou ça peut être tout le contraire et on pourra retourner chez nous pour bosser sur les plateformes. »

Le deuxième ligne Filo Paulo, à propos de l’intérêt des joueurs samoans à faire un bon match contre l’Irlande.

Un petit coup de pression en passant

 « J'ai vu ça, il a dit que ce serait un avantage et que les dieux des typhons lui souriaient. Du coup, il vaut mieux qu’ils gagnent. D'après leur sélectionneur, ils ont eu la meilleure préparation, donc il vaut mieux qu’ils s’imposent à l'arrivée. »

Le sélectionneur australien Michael Cheika à propos d’Eddie Jones, qui a déclaré que cette semaine sans match était un avantage pour l’Angleterre.

 

Et avant ce week-end qui s'annonce quelque peu pluvieux, allons retrouver Elma. Notre reporter de choc nous propose un concours très original entre Géorgiens, une compilation d'essais d'anthologie, un duel basket-rugby, et bien d'autres choses encore...