Le pays de Galles renverse les Bleus sur le fil

Le pays de Galles a battu la France 20-19 en quarts de finale de la Coupe du Monde de Rugby 2019. Malmenés en première mi-temps, les Dragons se sont imposés dans les toutes dernières minutes du match. Ils verront la demi-finale contre l'Afrique du Sud ou le Japon.

OITA, le 20 octobre 2019 – Le pays de Galles et la France se rencontrent dans le troisième quart de finale de la Coupe du Monde de Rugby 2019. C’est la deuxième fois seulement que les deux équipes s’affrontent dans la compétition. Leur seule confrontation remonte à la demi-finale de 2011, où la France s’était imposée 9-8, après le carton rouge infligé au capitaine gallois Sam Warburton.

Invaincu et premier de la Poule D, le pays de Galles veut poursuivre sa série actuelle face aux Bleus : sept victoires lors des huit derniers matches, dont une victoire 24-19 à Paris dans le dernier Tournoi des Six Nations. Un succès qui a initié le Grand Chelem victorieux de l’équipe de Warren Gatland.

Deuxième de la Poule C, la France est elle aussi invaincue dans la compétition, son dernier match de poules face à l’Angleterre ayant été annulé à cause du typhon. Elle veut s’inspirer de son dernier succès (20-18) face aux Dragons, lors du Tournoi des Six Nations 2017. Et surtout, de la demi-finale de 2011, la dernière victoire des Bleus en match à élimination directe en Coupe du Monde.

Entame de feu pour les Bleus

Les Dragons gallois prennent tout de suite l’initiative du jeu en investissant le camp français. Les Bleus réagissent rapidement grâce aux basculements de jeu initiés par la très remuante charnière Antoine Dupont – Romain Ntamack. C’est pourtant d’une phase statique que va jaillir la lumière. Après une touche et un maul bien construit, le deuxième ligne Sébastien Vahaamahina surgit pour inscrire le premier essai. 5-0 pour la France.

L’attaque française est en feu, et sur une percée éclair signée par le centre Virimi Vakatawa, le troisième ligne Charles Ollivon file à la course entre les poteaux. 12-0 pour des Français transcendés par cette entame de match !

Le pays de Galles essaye de se remettre dans le sens de la marche. Il y parvient grâce à un ballon perdu à l’impact par le capitaine Guilhem Guirado, qui profite au flanker gallois Aaron Wainwright. Celui-ci s’enfuit entre les perches pour ramener les Gallois à 12-7. Le match est totalement lancé.

Les Dragons font parler leur physique, notamment en mêlée fermée et en fixant le jeu par des séries de rucks dans le camp français. Une pression qui finit par mettre les Bleus à la faute. Dan Biggar passe trois points et rapproche encore davantage les siens. 12-10. Mais la France continue de miser sur sa vivacité et sa capacité à prendre la ligne galloise de vitesse en alternant ballons portés et séquences au large sous la baguette de Ntamack.

Les accélérations du centre Gaël Fickou mettent également la ligne défensive galloise au supplice. Un plaquage haut sur ce dernier vaut au troisième ligne remplaçant Ross Moriarty un carton jaune. Les Bleus profitent immédiatement de cet avantage par une nouvelle prise d’intervalle réussie et un essai de Vakatawa.

La France a le vent en poupe, mais Ntamack ne parvient pas à concrétiser une pénalité dans les 22 mètres gallois. Il trouve pour la deuxième fois le poteau sur sa frappe. 19-10 à la mi-temps pour une équipe de France convaincante.

Rouge pour Vahaamahina 

Les Bleus, désormais cornaqués par Camille Lopez, qui a remplacé Ntamack, tentent de garder la main au retour des vestiaires. L’ouvreur de Clermont manque un drop d’entrée, mais l’option du jeu au pied d’occupation reste de mise avec cette belle touche trouvée par Dupont. Sur le maul qui suit, Vahaamahina est sanctionné d’un carton rouge pour un coup de coude sur Wainwright. La France va jouer à 14. C'est le tournant du match.

Les Dragons s’engouffrent alors dans la brèche et Biggar profite d’une première pénalité pour ramener le pays de Galles à six points. Les Bleus continuent à jouer avec courage, à l’image de Yoann Huget, qui vient tout seul bloquer le ballon dans les mains d’un joueur gallois, alors que deux joueurs rouges étaient totalement démarqués. Le pays de Galles essaie également d’occuper le terrain par du jeu au pied, mais Maxime Médard veille lui aussi à l’arrière.

Les Dragons bénéficient cependant des fautes françaises dans le ruck pour se rapprocher de la ligne d’essai tricolore. Et c'est sur un nouveau ballon perdu en mêlée par les Bleus que Ross Moriarty récupère le cuir pour marquer l'essai qui permet aux Dragons de passer devant. Sur le fil, le pays de Galles s'impose 20-19 et se qualifie pour les demi-finales de la Coupe du Monde 2019.

RNS lc/sc