Ian Kirkpatrick, nouveau parrain de NZ Rugby

Intronisé au World Rugby Hall of Fame, l'ancien troisième-ligne aile des All Blacks Ian Kirkpatrick a été élu parrain de la fédération néo-zélandaise de rugby, suite au décès de Sir Brian Lochore en août 2019.

La fédération néo-zélandaise de rugby a nommé ce jeudi 30 avril 2020 un nouveau parrain à sa tête : Ian Kirkpatrick. A près d'un mois de son 74e anniversaire, l'ancien troisième-ligne aile des All Blacks aux 39 sélections (entre 1967 et 1977) a été nommé à ce poste laissé vacant suite au décès de Sir Brian Lochore le 3 août 2019 à l'âge de 78 ans.

Ian Kirkpatrick a été intronisé au World Rugby Hall of Fame en 2014. Au cours de ses dix ans de sélections internationales, il a disputé 39 matches et a marqué 16 essais ce qui, en ces temps-là, constituait un record pour un joueur de la Nouvelle-Zélande. Il fallut attendre 1983 pour que ce record soit battu par Stu Wilson.

Kirkpatrick obtient sa première cap lors de la tournée des Blacks en Europe en 1967 à l'occasion de la défaite du XV de France 21-15 à Colombes le 25 novembre. C'est à cette occasion qu'il inscrit son tout premier essai international.

Spécialiste à son poste, il réussit lors de son deuxième test en juin 1968 un triplé alors qu'il avait commencé comme remplaçant lors d'un match contre l'Australie. Déjà à ce moment-là, il est rentré sur le terrain pour remplacer... Brian Lochore, blessé. En 1972, il prendra également sa suite en tant que capitaine des All Blacks, alors que Lochore a choisi de prendre sa retraite internationale (et que Colin Meads était blessé). Kirkpatrick occupera cette fonction pendant deux saisons.

La bonne santé du rugby féminin

Cette 128e assemblée générale de la fédération s'est déroulée de manière particulière car entièrement en ligne et marquée par l'arrivée de Jennifer Kerr, membre de la Counties Manukau Rugby Union, qui est la deuxième femme à rejoindre le conseil d'administration, après le Dr Farah Palmer.

Cette réunion a permis de faire le point sur le palmarès de la Nouvelle-Zélande au terme de la saison 2019 dans le rugby mondial. A XV, après avoir remporté le Women's Super Series et la O'Reilly Cup, les Black Ferns restent l'équipe féminine n°1 au monde. Même s'ils ont fini troisièmes de la Coupe du Monde de Rugby au Japon, les All Blacks ont remporté la Bledisloe Cup pour la 17e année de suite.

En rugby à 7, les All Blacks Sevens et les Black Ferns Sevens se sont qualifiés pour les JO de Tokyo ; les Black Ferns Sevens ont même remporté un cinquième titre sur le HSBC World Rugby Sevens Series.

Au total, 159 773 joueurs ont été comptabilisés sur les terrains en 2019, soit une hausse de 2 492, dont 31 035 joueuses, soit une hausse de 11% par rapport à 2018. Une nouvelle encourageante à l'approche de la Coupe du Monde de Rugby féminin qui se jouera en 2011 en Nouvelle-Zélande. 

Photo : NZ Rugby