La RWC 2019 apporte des résultats socio-économiques et sportifs records au Japon

Japan 2019 a été la Coupe du Monde de Rugby la plus rentable de l'histoire, avec près de 4,3 milliards de livres sterling (4,47 milliards d'euros) de retombées économiques, selon un rapport publié par EY.
  • Un sentiment de fierté nationale considérablement renforcé par un tournoi réussi
  • 4,3 milliards de livres (4,47 milliards d'euros) de retombées économiques
  • 242 000 visiteurs internationaux ont séjourné en moyenne 17 jours chacun au Japon, apportant des avantages économiques et touristiques au pays hôte
  • 46 000 emplois créés ou conservés pour les raisons du tournoi
  • Des retombées nationales qui ont surtout eu un impact régional
  • Un héritage important en termes d'infrastructures de rugby, à l'image du Kamaishi Recovery Memorial Stadium
  • Les résultats renforcent la stature du Japon en tant que marché commercial important du rugby

Japan 2019 a été la Coupe du Monde de Rugby la plus rentable de l'histoire, avec près de 4,3 milliards de livres sterling de retombées économiques, selon le rapport The economic impact of Rugby World Cup 2019 publié par EY.

La Coupe du Monde de Rugby 2019 est considérée comme la meilleure édition organisée à ce jour, ayant offert aux fans en visite une expérience unique, mettant en valeur la culture et l'Omotenashi, l'esprit d'hospitalité du Japon, et procurant un sentiment de fierté nationale. Produisant des moments inoubliables sur et hors du terrain, le tournoi a été l'un des événements sportifs les plus prestigieux et passionnants du monde.

Cette célébration mondiale du rugby, qui a duré 44 jours et qui a été organisée dans 12 villes un peu partout dans le pays, a suscité un engouement extraordinaire de la part d'une nation toute entière et des fans du monde entier. Ce fut le tournoi le plus compétitif, le plus fréquenté, le plus regardé, le plus partagé et qui a suscité le plus d'engagements sur les réseaux sociaux, ainsi que le plus commercialement réussi des neuf tournois hommes à ce jour. Il a également constitué le plus grand événement sportif de l'année 2019.

La Coupe du Monde de Rugby 2019 a été l'événement le plus rentable de l'histoire du sport japonais, validant l'approche nationale pour accueillir le premier tournoi d'Asie.

Le rapport EY, présenté à l'occasion d'un webinaire spécial à Tokyo, démontre comment la Coupe du Monde de Rugby 2019 a réussi à générer 4,3 milliards de livres sterling (4,47 milliards d'euros) de retombées économiques et a injecté 2,3 milliards de livres sterling (2,54 milliards d'euros) dans le PIB du Japon. L'événement mondial a attiré 242 000 fans internationaux de 178 pays, qui sont restés en moyenne 17 jours chacun, visitant environ cinq villes. Plus de 60% des fans visitaient le pays pour la première fois. Leurs dépenses quotidiennes étaient 4,6 fois supérieures à celles suscitées par le visiteur moyen au Japon en 2018.

Outre une empreinte économique importante qui s'est étendue de Sapporo au nord jusqu'à Kumamoto au sud, le tournoi a également créé ou maintenu 46 000 emplois et mobilisé 13 000 bénévoles, dont beaucoup seront mobilisés à nouveau pour Tokyo 2020.

La stratégie relative à la billetterie du a également porté ses fruits avec un total de 1,83 million de billets vendus. La participation record de 99,3% sur les 45 matches est le taux le plus élevé de l'histoire de la Coupe du Monde de Rugby et l'un des événements sportifs majeurs les plus réussis de tous les temps. C'était le plus grand événement mono-sport jamais organisé au Japon. De plus, un nombre record de 1,13 million de fans s'est rendu sur une ou plusieurs des 16 fanzones officielles malgré deux typhons qui se sont invités au cours de cette période.

Des stades remplis par les fans japonais (dont plus de 50% assistaient à un match de rugby pour la première fois) aux côtés de joyeux supporters étrangers ont réussi à créer une ambiance unique. La performance de l'équipe nationale – les Brave Blossoms – qui s'est qualifiée pour la première fois en quart de finale, a contribué à donner un élan de fierté nationale. 90% des habitants du Japon estiment d'ailleurs que l'organisation de la RWC 2019 a permis de développer un sentiment de fierté nationale, a suscité l'enthousiasme et les interactions sociales.

Un tournoi spécial, inoubliable et qui a battu des records

  • La première Coupe du Monde de Rugby en Asie et au Japon
  • Une visibilité mondiale pour le Japon et le rugby pendant 44 jours
  • Un impact économique national record en dehors de Tokyo
  • 242 000 visiteurs internationaux séjournant en moyenne 17 jours contre 14 jours pour la RWC 2015
  • 60% des fans ont visité le Japon pour la première fois
  • 90% des fans ont déclaré qu'ils retourneraient au Japon
  • 80% des fans ont déclaré avoir vécu une expérience exceptionnelle
  • Un impact économique total de 4,3 milliards de livres sterling (4,47 milliards d'euros) / 2,3 milliards de livres sterling (2,54 milliards d'euros) injectés dans le PIB du Japon
  • 2,3 milliards de livres sterling (2,54 milliards d'euros) dépensées au Japon par les visiteurs internationaux
  • 286 £ (315€) de dépenses moyennes par visiteur international par nuit, presque le double de l'Angleterre 2015 (soit 4 574 £ / 5 000€ en moyenne contre 2 400 £ / 2 647€)
  • Les fans de la RWC 2019 ont dépensé 4,6 fois plus que le visiteur moyen au Japon en 2018
  • 46 340 emplois créés ou conservés à l'occasion du tournoi
  • Les visiteurs de la RWC 2019 sont restés en moyenne 17 jours, contre 14 jours à la RWC 2015
  • 2 millions de livres sterling (2,21 millions d'euros) engagés dans le programme Childfund Pass It Back, un partenariat entre Childfund, World Rugby, Asia Rugby et la JRFU
  • 2,25 millions de personnes initiées au rugby en Asie via le programme Impact Beyond (769 000 enfants initiés au rugby à toucher dans les écoles élémentaires du Japon)
  • Des infrastructures durables pour le rugby et le sport amateur, à l'image du Kamaishi Recovery Memorial Stadium

TÉLÉCHARGEZ LE RAPPORT COMPLET ICI >>

Un rapport distinct réalisé par le cabinet Nielsen Sports immédiatement après le tournoi, a également démontré que l'organisation de la Coupe du Monde de Rugby a été un moteur de la fierté nationale au Japon, captivant l'imagination, suscitant un intérêt croissant pour le rugby et laissant un héritage positif pour le sport :

  • 78% du public pensent que l'organisation de la Coupe du Monde de Rugby dans un soit-disant marché de rugby « non traditionnel » a été positif pour l'avenir du sport
  • 46% des personnes interrogées pensent que la Coupe du Monde de Rugby a été l'événement sportif le plus excitant de l'année 2019 (70% au Japon), contre 25% qui ne le pensent pas ; une donnée qui démontre l'importance de l'organisation d'un tel tournoi pour le marketing international et la fierté nationale qui s'en dégage
  • Le niveau d'intérêt pour la Coupe du Monde de Rugby a presque doublé, passant de 26% en 2018 à 44% en 2019, représentant plus de 50 millions de personnes
  • Neuf personnes sur dix au Japon estiment que l'organisation de la RWC 2019 a permis de développer un sentiment de fierté nationale, a suscité l'enthousiasme et les interactions sociales
  • Neuf personnes sur dix au Japon ont soutenu l'équipe nationale en route pour les quarts de finale, soit une augmentation de 33% de nouveaux fans pendant le tournoi
  • 83% des Japonais pensent que l'accueil de la Coupe du Monde de Rugby va laisser une empreinte forte pour le rugby et va pouvoir offrir de futures opportunités majeures pour l'organisation d'événements de rugby au Japon
  • 50% des personnes au Japon qui ont suivi la Coupe du Monde de Rugby se sont intéressés au rugby au cours de l'année précédente, ce qui met en évidence l'empreinte laissée pour les pays d'accueil
  • 54% des Japonais qui ont suivi le tournoi l'ont fait pour la première fois
  • 74% des Japonais qui connaissaient la Coupe du Monde de Rugby pensent que le tournoi incitera plus d'enfants à pratiquer ce sport

CONSULTEZ LES GRANDES LIGNES DE L'ÉTUDE ICI >>

« Les conclusions de ce rapport complet de EY réaffirment le statut de Japan 2019 comme étant l'une des grandes Coupes du Monde de Rugby sur et en dehors des terrains. C'est également une bonne nouvelle pour France 2023 et les nations et fédérations intéressées par l'accueil de la compétition dans le futur. », a déclaré le président de World Rugby, Sir Bill Beaumont.

« Il renforce le fait que la Coupe du Monde de Rugby est l'un des événements sportifs majeurs les plus appréciés et les plus prestigieux à accueillir, tout en mettant en évidence les avantages sociaux et économiques importants qui font du tournoi une opportunité séduisante à faible risque mais à grand retour sur investissement pour les gouvernements et les fédérations. »

Avec 769 000 enfants au Japon initiés au rugby à toucher dans les écoles du fait du tournoi et suite à l'excellente performance de l'équipe nationale, le président de la Japan Rugby Football Union, Shigetaka Mori, a déclaré que la Coupe du Monde de Rugby 2019 continuerait d'être un moteur de croissance, de popularité et d'identité du rugby au Japon.

« Je voudrais exprimer ma plus sincère reconnaissance envers toutes les personnes impliquées dans le succès de la Coupe du Monde de Rugby 2019 », a-t-il déclaré.

« Je serais à jamais reconnaissant que la Coupe du Monde de Rugby ait eu lieu au Japon, ce qui a accru la popularité du rugby et a permis à plus de gens que jamais de se familiariser avec la beauté de notre sport bien-aimé. Sous les acclamations enthousiastes se faisant entendre partout dans le pays, l'équipe nationale du Japon est entrée dans l'histoire en se hissant jusqu'aux quarts de finale, la plus haute marche jamais atteinte encore dans l'histoire de la Coupe du Monde de Rugby.

« Nous sommes déterminés à faire en sorte que l'héritage précieux laissé par ce tournoi au succès incommensurable se perpétue, et nous continuerons à nous efforcer de faire du rugby un sport national très apprécié dans notre pays. Si l'occasion se présentait à nouveau, nous serions heureux de candidater encore pour l'organisation de futures Coupes du Monde de Rugby et de faire de l'équipe nationale du Japon la meilleure équipe du monde. »

Akira Shimazu, le directeur général du comité d'organisation de la Coupe du Monde de Rugby 2019, a confié qu'il était fier de la manière dont le Japon avait accueilli le tournoi, avait offert un spectacle exceptionnel et avait accueilli les visiteurs étrangers. « La Coupe du Monde de Rugby 2019 a été un événement inoubliable dont tout le monde se souviendra avec émotion dans les années à venir.

« La fête autour des stades et dans chacune des fanzones officielles de chaque ville d'accueil a été incroyable. Ce que nous avons réalisé a été en grande partie rendu possible grâce aux 19 gouvernements locaux des 12 sites d'accueil qui ont fait preuve d'un grand sens des responsabilités et ont incarné la fierté qui étaient cruciale pour faire de ce tournoi un succès.

« Encore une fois, je tiens à exprimer mon respect et ma gratitude envers tous ceux qui ont contribué au succès de la Coupe du Monde de Rugby 2019, y compris les 13 000 bénévoles dont les efforts ne seront jamais oubliés.

« Nous espérons que l'accueil de ce tournoi contribuera à enrichir la culture sportive au Japon et conduira au développement mondial du rugby, depuis le niveau amateur. »